Raphaëlle Vanjak – Responsable Partenariat

Film : Marie Antoinette – Sofia Coppola

Personnage préféré: La duchesse de Polignac délirante et moqueuse qui pour chaque situation a un éclat de rire violent ou une réplique piquante.

Scène préférée: Au petit matin Marie-Antoinette fait danser sa main à la fenêtre de son carrosse, elle a bu et dansé toute la nuit et elle regarde, cachée dans les coussins un dehors gris, brumeux et vide avec un sourire nostalgique. Scène parfaite par sa douceur, son harmonie et sa contemplation.

J’ai eu pour ce film une fascination maladive pendant tout l’été de mes 15 ans. Je n’ai regardé que Marie-Antoinette encore et encore pour essayer de comprendre d’où venait ce sentiment de perfection que je trouvais dans chaque scène. Encore maintenant je me surprends à regarder des extraits en boucle, à écouter la BO presque religieusement. C’est ce constant décalage entre l’image et le son, cet anachronisme déroutant où dans les perles et les boucles de chaussures se trouve une paire de converses pastelles, qui donne au film sa résonance mélancolique. L’ennui est beau chez Sofia Coppola, travaillé à l’extrême dans des scènes tableaux, il provoque l’émotion violente dans la contemplation, le malaise dans l’effusion et le rire aussi dans le vide d’un couloir immense.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.